diy - Page 2

  • DIY : mon pendentif Katagami

    Depuis longtemps, j'admire la beauté et la minutie des Katagami japonais. Ces pochoirs en papier découpé servent à imprimer les motifs traditionnels des kimonos. Ce sont de véritables oeuvres d'art aux motifs géométriques, répétitifs, inspirés par la nature, la faune et la flore du Japon... 

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

    C'est de l'esprit de ces motifs que j'ai réalisé un petit pendentif décoré de fleurs de cerisier...

     

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

    Ce pendentif a été réalisé à partir de matériel issu de la OUUF "l'atelier biscuit", à retrouver sur le site de Once Upon Une Fois.

     

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

    J'ai utilisé la lanière de suédine argent et le médaillon ovale en porcelaine de l'Atelier 196, ainsi que le feutre pour porcelaine et céramique d'edding.

    collier-katagami-etape-1.jpg

    Avec le feutre pour porcelaine, dessinez de petites fleurs japonaises sur le médaillon.

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

    Habillez le contour de ces fleurs par des volutes de petits points inspirés des motifs de kimonos japonais.

    Faites cuir le pendentif pour fixer le feutre, en suivant le mode d'emploi du fabricant.

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

    Passez la lanière en double dans le trou du pendentif afin de la fixer comme un lien.

    pendentif, katagami, ouuf, bleudesienne, DIY

     Fermez le collier par un simple noeud autour du cou.

  • DIY : mon tissage mural

    A voir les tissages de Jésus Sauvage, de Morganours et de Julie Robert

    il m’est venu l’envie de m’y remettre !

    diy, tissage, mural

    J’ai la chance d’avoir une maman artiste et qui a entre autre fait beaucoup de tissage quand j’étais petite sur un véritable métier qui occupait tout l’atelier ! Par la suite, elle m’a offert un mini-métier à tisser à taille enfant et j’y ai passé de nombreuses heures…Alors voir aujourd’hui le tissage revenir à la mode, cela me fait remonter plein de souvenirs d’enfance !

    Voici donc un petit tuto pour construire votre métier à tisser et réaliser un panneau mural décoratif. 

    diy, tissage, mural

    Pour  construire un métier à tisser, il vous faut une planche de bois 1,5 cm d’épaisseur (pour sa taille, ajouter 10 cm à la hauteur et la largeur du panneau tissé que vous souhaitez obtenir), des clous à tête de 3 ou 4 cm de haut, un marteau, une règle, un crayon à papier.

    Pour le tissage, il vous faut : un fil de chaîne (ici, du coton beige), des pelotes de laines (ici du fil pour crochet en dégradé Elle Tricote et un écheveau de fils de soie extraits de saris indiens achetés il y a bien longtemps dans l’idée que j’en ferai un jour quelque chose…) , un peigne (ici un peigne africain), une navette (ici une baguette de bois poncée en creux à chaque extrémité pour accueillir le fil), une aiguille à laine.

      

    Fabriquer son métier à tisser :

    diy, tissage, mural

    Sur la planche, à 3 ou 4 cm du haut et 3 cm du bord gauche, tracez un trait tous les centimètres horizontalement, jusqu’à 3cm du bord droit. Faites de même en bas à 3 ou 4 cm du bord.

     diy, tissage, mural

    Plantez un clou sur chaque repère, suffisamment profond pour qu’ils tiennent bien. Attention cependant à ne pas dépasser de la planche au dos.

     diy, tissage, mural

    Montez le fil de chaîne : Faites un nœud autour du premier clous en haut à gauche, puis passez le fil autour du premier clou en bas à gauche, puis du second clou en haut, puis du second clou en bas… et ainsi de suite jusqu’au dernier clou en bas à droite. Tendez bien le fil et fixez le avec un double nœud. Coupez le fil en laissant 2 ou 3 cm de fil supplémentaire.

     diy, tissage, mural

    Glissez la règle métallique horizontalement dans le fil de chaîne en la passant dessus, dessous, dessus, dessous… Placez la règle tout en haut, contre les clous. Cela permet de garder l’espace de la branche de fixation à la fin du tissage et cela écarte aussi la chaîne comme il faut pour passer le fil de trame.

    diy, tissage, mural

     Préparez la première navette : enroulez un métrage de laine autour de la navette en faisant un tour autour d’une des dents au départ pour bloquer le fil. Coupez le fil une fois enrouler 10 à 15 tours de fil autour de la navette et coupez le fil en le laissant libre sur une bonne longueur (supérieure à la largeur du métier à tisser).

    diy,tissage,panneau,mural

    Passez la navette dans le fil de chaîne, le long de la règle, dessous, dessus, dessous, dessus… en inversant le sens du tissage par rapport au passage de la règle. : les fils de dessous deviennent ceux du dessus et ceux du dessus deviennent ceux du dessous.

     diy, tissage, mural

    Une fois la navette passée, vous obtenez le premier fil de trame passé dans la chaîne. Tendez ce fil et laissant quelques centimètres de libre à gauche et  brossez-le horizontalement vers la règle avec le peigne.

     diy, tissage, mural

     Repassez la navette dans l’autre sens, en inversant les fils dessus et dessous. Plaquez le deuxième fil de trame contre le premier avec le peigne, et continuez ainsi sur plusieurs aller-retour en inversant les fils de chaîne à chaque fois et en peignant la trame pour la serrer vers le haut.

     diy, tissage, mural

     Montez ainsi le fil de trame jusqu’à épuisement de la navette. Finir le fil en le laissant libre de quelques cm sur le côté. Préparez une autre navette avec un nouveau fil et passez la de la même façon dans le métier en inversant les fils de chaîne par rapport au passage d’avant : dessus, dessous, dessus, dessous…

     diy, tissage, mural

    Finissez cette deuxième navette puis préparez une navette de fil de soie.

     diy, tissage, mural

    Réalisez un motif avec le fil de soie : passez la navette de la même façon que les fois précédente mais pas sur toute la longueur du tissage, uniquement sur les trois quarts des fils du centre. Peignez ce fil contre les autres fils de trame, laissez une longueur de fil sur la gauche qui sera rentrée au dos du tissage, comme les autres fils, à la fin.

     diy, tissage, mural

    Passez le fil de soie avec la navette sur le fil de chaîne, en diminuant le nombre de fils petits à petits : supprimez le même nombre de fil de chaque côté au fur et à mesure pour obtenir un triangle centré.

    Continuez ainsi le long du tissage, en peignant bien le fil pour serrer le tissage.

     diy, tissage, mural

    Une fois le triangle fini, s’il vous reste une longueur de fil de soie, déroulez-la de la navette et laissez la en pelote le long du tissage. Vous pourrez la reprendre ensuite pour réaliser le reste du motif.

     diy, tissage, mural

    Remplissez maintenant les côtés du triangle. Préparez une navette de fil de laine et passez-la sur le côté jusqu’à limites du triangle.

    diy, tissage, mural

    Faites ainsi des aller-retour sur le côté gauche pour remplir l’espace de fil de chaîne. Serrez bien le tissage avec le peigne.

    diy, tissage, mural

    Faites de même sur le côté droit.

     diy, tissage, mural

    Reprenez le fil de soie sur la navette et réalisez un triangle dans le sens inverse du premier pour créer un motif de sablier.

     diy, tissage, mural

    Un fois le triangle fini, laissez une marge de fil de soie sur le coté. Vous allez remplir les côtés du deuxième triangle de la même façon que pour le premier. Seul changement, vous devez utiliser l’aiguille à laine au lieu de la navette car cette dernière ne passera pas dans la largeur du sommet du triangle.

     diy, tissage, mural

    Remplissez ainsi les deux côtés avec l’aiguille et le fil de laine au fur et à mesure.

    diy, tissage, mural

    Le motif est complet, il ne vous reste plus qu’à tisser une bande horizontale de la même largeur que la bande du haut par laquelle vous avez débuté le tissage.  Tissez différentes couleurs.

     diy, tissage, mural

    Il se peut qu’enserrant le tissage, il se creuse sur les côté et s’arrondisse en bas.  Pour finir le bas du tissage de façon linéaire et le plus près passible des clous, utilisez une aiguille et du fil de laine pour former de petits triangles sur les côtés et récupérer une ligne horizontale droite.

     diy, tissage, mural

     Enlevez la règle du haut du tissage en faisant attention à ne pas bouger les premières rangées de fils.

     diy, tissage, mural

    Enlevez les fils de chaîne de la rangée de clous du haut et repassez aussitôt ces fils dans la règle pour ne pas défaire le tissage. Attention ces étapes sont minutieuses.

     diy, tissage, mural

    Choisissez une branche correspondant au diamètre de fils laissés libres par la règle et d’une longueur supérieure à la largeur du tissage. Progressivement, enlevez la règle et remplacez la par la branche.

     diy, tissage, mural

    Il se peut que vous ayez besoin de rajouter quelques rangs de fils de trame en haut du tissage afin de combler un peu d’espace laissé par le fil de chaîne et que ce dernier soit bien tendu sur la branche. Par ces rangs, utilisez l’aiguille à laine.

    diy, tissage, mural

    De la même façon, enlevez les fils de chaîne des clous du bas et glissez une branche fine à la place. Comblez les trous avec un ou deux éventuels rangs de fils de trame rajoutés à l’aiguille.

    diy, tissage, mural

    Retournez le tissage sur l’envers afin de rentrer tous les fils de façon invisible. Pour cela, passez le surplus d’un fil dans le chas de l’aiguille. Passez l’aiguille dans deux ou trois mailles arrières du tissage, juste au dessus du dernier point du fil, puis tirez sur l’aiguille pour faire passer le fil dans ces mailles.

     diy, tissage, mural

    Coupez le fil à ras de la dernière maille. Procédez de la même façon pour tous les surplus de fils au centre du tissage et sur les cotés : glissez quelques millimètre dans deux ou trois mailles et coupez à ras.

     diy, tissage, mural

    Retournez le tissage sur l’endroit : ni vu ni connu tous les bouts de fils ont disparus !

     diy, tissage, mural

    Pour accrocher mon tissage, j’ai choisi un lien de cuir. J’ai fait deux boucles aux extrémités de la largeur de la branche. J’ai fermé ces boucles avec des nœuds de fils de soie.

     diy, tissage, mural

    J’ai aussi  fabriqué un pompon-gland en fil de soie et l’ai accroché au bas du tissage, au centre de la branche.

     diy, tissage, mural

    Il ne vous reste plus qu’à fixer votre tissage au mur avec un clou, un morceau de masking tape, une punaise…. Ce motif de sablier, symbole du temps qui passe, exprime bien le temps passé à tisser ce panneau ! Vous verrez le tissage est très détendant, c’est un mouvement répétitif et relaxant.

     diy, tissage, mural

    Vous pouvez aussi profiter des petits trous laissés dans le tissage au niveau des jonctions entre fil de laine et fils de soie sur les bords du sablier pour y glisser des fleurs, des herbes folles et autres branchages fins !

     

  • DIY : mon collier Kispli

    Découvrez mon tutoriel pour un collier malléable "Kispli" à toutes vos envies !

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Il y a quelques jours j’ai reçu la OUUF « l’atelier de typo » avec tout plein de trésors à l’intérieur !

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Once Upon Une fois – Juillet 2015

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    J’ai choisi la bobine de fil or à modeler, le cordon de Liberty® et la pince coupante ( le tout chez atelier196) pour mon premier tuto.

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Enfilez le fil à modeler dans le cordon Liberty® sur tout la longueur. Puis coupez les extrémités du fil en laissant 5 mm de cordon dépasser de chaque côté.

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Repliez l’extrémité du cordon des deux côtés et fixez-le avec un point de colle liquide.

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Formez une boucle avec l’une des extrémités du cordon,  du diamètre d’un collier et fermez en repliant le cordon sur lui-même.

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Amusez-vous à donner la forme que vous voulez à tout le métrage de cordon restant, voici un collier « qui se pli » à vos envies !

    diy, collier, kispli, ouuf, bleudesienne

    Pour un collier « ras du cou », modelez-le sur vous directement. Pour le collier nœud, formez la première boucle autour du cou au centre du cordon et non pas à une des extrémités.

     

    Création : Marion Taslé / bleu de Sienne

     

     

     

  • DIY : un bracelet fantaisie avec du ruban et des paillettes

    Je suis une grande fan des paillettes et rubans de la mercerie Henry & Henriette ! Aurélia a créé cette jolie boutique à Nantes et, depuis le début de l'année, vous pouvez désormais retrouver tous ses trésors sur sa boutique en ligne :)

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Pour fêter cela, voici un petit tuto ultra facile pour créer un bracelet à paillettes !

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne-materiel

    Matériel :

    Paillettes et ruban tressé : Henry & Henriette

    Pince et matériel pour montage de bijoux (anneaux, fermoir...) : Perles and Co

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne-gri-gri

    Enfiler différentes paillettes sur 3 grands et 4 petits anneaux dorés. Jouer sur les contrastes de tailles, de motifs et de couleurs pour créer ces grigris.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Couper un morceau de ruban tressé à la taille de votre poignet avec 1 ou 2 cm de marge.

    Déterminer la place de chaque gri-gri.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Enfiler chaque anneau en cœur de la tresse et le refermer à l'aide de la pince.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne-montage

    Fixer un embout à chaque extrémité du ruban, en ayant pris soin auparavant de vérifier la longueur du bracelet sur votre poignet.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Les embouts que j'ai utilisé étaient un peu fins, alors je les ai assurés avec un fil collé tout autour.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Fixer le fermoir sur les embouts à l'aide de deux petits anneaux.

    bracelet-paillettes-diy-henry-et-henriette-perles-and-co-bleu-de-sienne

    Votre bracelet paillettes gri-gri est prêt à être porté !

     

    Création : Marion Taslé/Bleu de Sienne

     

  • DIY paquets cadeaux

    Avec Noël qui approche à grands pas, voici quelques idées pour créer des paquets cadeaux originaux !

     

    Paquets Kraft and co…

     

    DIY, paquets cadaeux, kraft

     

    Pochette rouge « Joyeux Noël » :

    Téléchargez l’étiquette Joyeux Noël .

    Découpez deux fentes latérales au cutter.

    Perforez une pochette en kraft.

    Fermez le sachet en passant une ficelle twin et glissez l’étiquette dans la ficelle avant d’en nouer les extrémités.

     

    Pochette avec fenêtre :

    Téléchargez le motif de l’étiquette et imprimez-le au centre d’un lunch bag en kraft (normalement, ça passe dans votre imprimante !) Sinon, inspirez-vous de l’étiquette pour en dessiner une sur un lunch bag au feutre rouge.

    Evidez le centre de l’étiquette au cutter en glissant un carton dans le lunch bag pour ne pas découper les deux épaisseurs de kraft.

    Découpez un morceau de rhodoïd un peu plus grand que la fenêtre  et collez-le à l’intérieur du lunch bag.

    Fermez le lunch bag avec deux morceaux de mousse autocollante, deux rondelles de papier et une ficelle Twin de chez Stampin’Up !

     

    Petit Trésor :

    Emballez un paquet dans du kraft.

    Fermez-le avec du masking tape rouge (Lovely Tape)

    Écrivez votre message avec des tampons lettre à l’encre rouge.

     

    Pochette Art Work :

    Découpez deux rectangles de tissus dans un vieux drap.

    Décorez l’un des rectangles avec des jeux de points de couture à la machine à coudre.

    Cousez les deux rectangles sur 3 côtés endroit, contre endroit.

    Retournez et glissez le cadeau dans la pochette.

    Découpez une bande de kraft et pliez-la en deux. Placez-la comme une étiquette sur le haut de la pochette et fermez la pochette avec une simple couture apparente en prenant le kraft dans cette couture.

    Décorez l’étiquette kraft avec un tampon ou un motif : ici le morceau d’adhésif illustré par Édition Éphémère.

     

     

    Kraft couture :

    Découpez un grand rectangle de papier kraft épais.

    Pliez-le en deux et cousez à la machine le bas et le côté pour former une pochette.

    Glissez le cadeau. Repliez le haut de la pochette.

    Faites un trou à la perforatrice en prenant les 4 épaisseurs du rabat.

    Fermez la pochette avec une attache parisienne en prenant dedans une étiquette américaine décorée de tampons (Stampin’Up !)

     

     

    Cadeaux romantiques…

     

    DIY, paquets cadeaux, kraft, fleurs, paillettes

    Pochette transparente :

    Découpez un grand rectangle dans du papier calque. Pliez-le en 3 de façon à obtenir une pochette avec un petit rabat.

    Cousez à la machine à coudre les deux côtés de la pochette et glissez le cadeau dans la pochette avec quelques étoiles pailletées.

    Découpez quelques rectangles longs dans des papiers à motifs, à paillettes, décorés de stickers (Stampin’Up !).

    Fermez le rabat. Superposez les longs rectangles pliés en deux comme des étiquettes.

    Faites une couture horizontale permettant de fermer la pochette tout en fixant les étiquettes.

     

    Dentelle et kraft :

    Fabriquez une petite boîte en kraft avec les kits Stampin’Up ! prédécoupés.

    Encollez le dos d’un napperon en dentelle de papier avec de la colle en bombe.

    Collez le napperon sur un angle de la boîte.

    Découpez le surplus de napperon aux ciseaux.

    Fermez la boîte avec un morceau de ficelle twin et une petite étiquette américaine glissée dans cette ficelle.

     

     

    Paquet fleuri :

    Imprimez une photo de fleurs sur un calque CANSON spécialement conçu pour passer à l’imprimante.

    Téléchargez et imprimez l’étique « the simple things » sur du papier doré (Stampin’Up !)

    Emballez votre cadeau dans du papier de soie de couleur pastel.

    Découpez une bande de la largeur du cadeau dans le papier calque imprimé.

    Faites le tour du cadeau avec cette bande et fixez à l’arrière avec un morceau d’adhésif.

    Découpez l’étiquette « The Simple things » en longue bande de quelques centimètres de large.

    Entourez cette bande autour du cadeau, perpendiculairement à la bande de calque. Maintenez-la à l’arrière avec un morceau d’adhésif.

     

    Paquet pailleté :

    Découpez une boîte au format de votre cadeau dans un papier pailleté or (Stampin’Up !).

    Découpez une longue bande de papier kraft épais.

    Illustrez cette bande avec des tampons à message

    Collez cette bande kraft à cheval sur le couvercle de la boîte, en encollant que le début et la fin de la bande afin qu’on puisse la déchirer comme un scellé pour ouvrir la boîte cadeau.

     

    Sachet kraft fabriqué avec amour :

    Téléchargez l’illustration et imprimez-la sur un sachet lunch bag en kraft. Ou dessinez des messages et motifs avec des tampons sur le bas d’un sachet krfat.

    Glissez le cadeau dans le sachet. Repliez le haut de sachet et fermez avec une longue bande de masking tape (Chérie M)

     

     

    Joyeux Noël !