Daniel Buren expose au Grand Palais

expo, monumenta, Buren, Grand Palais, Paris

Dans le cadre de Monumenta, c’est l’artiste Daniel Buren qui a été choisi pour investir la nerf du Grand Palais cette année.

Excentrique(s), travail in situ, vous plonge dans un univers coloré consacré à la lumière. Des disques de plexiglass jaune, orange, vert et bleu, accrochés à 2 mètres du sol  sont maintenus entre eux par des colonnes noires et blanches (signature bien connue de l’artiste). Ils forment une sorte de canopée sous l’immense voute de la nef et filtrent la lumière aux différentes heures de la journée, comme une cathédrale.

expo, monumenta, Buren, Grand Palais, Paris 

Sensation étrange d’voir un plafond transparent juste au dessus de sa tête dans un lieu qui culmine à 45 mètre de hauteur ! Je n’y ai pas vraiment trouvé de sens, si ce n’est une idée esthétique. Cette installation mérite d’être regardée à travers un viseur d’appareil photo.  A l’œil nu, le rapport de proportion entre le gigantisme du lieu et l’œuvre n’est pas très appréciable. Ce travail prend de la valeur en étant cloisonné par la photo.  Les disques de couleur permettent alors une lecture différente de l’espace du grand palais. Les courbes métalliques de la nef se croisent avec celles des cercles colorés. La lumière naturelle qui inonde la serre se retrouve filtrée par l’installation. 

expo, monumenta, Buren, Grand Palais, Paris

Cette installation mérite la curiosité, sans s’attendre à une œuvre monumentale pour autant. 

expo, monumenta, Buren, Grand Palais, Paris 

Monumenta

Nef du Grand Palais

Porte Nord

Avenue du Général Eisenhower

75008 Paris

Jusqu’au 21 juin 2012. 

Les commentaires sont fermés.